Le Ministre de l’Energie, Monsieur M. Abdelmadjid ATTAR s’est entretenu par visioconférence, le lundi 10 août 2020, avec M. Saamir Elshihabi, Vice-Président Exécutif d’Africa, Occidental Petroleum Corporation.

M. Elshihabi a remercié M. le Ministre pour le temps qu’il lui a accordé pour lui transmettre les salutations de Madame Vicki Hollub, Président and CEO d’Occidental Petroleum Corporation.

M. Elshihabi a tenu à démentir les articles de presse évoquant qu’Occidental comptait céder ses parts algériennes acquises récemment à travers le rachat des participations d’Anadarko en Algérie. Il a ainsi confirmé la volonté d’Occidental de développer sa coopération avec la Sonatrach dans tous les domaines des hydrocarbures en rappelant les entretiens fructueux tenus la veille avec le PDG de Sonatrach. Il a par ailleurs exprimé la volonté d’Occidental d’associer à l’avenir une participation plus importante des compétences algériennes dans leurs activités en Algérie.

Mr. le Ministre a de son côté confirmé et assuré que le Ministère de l’Energie est disposé à soutenir tout effort de développement du partenariat entre Sonatrach et Occidental dans le cadre des contrats en cours et surtout sur de nouvelles opportunités dans tous les domaines des hydrocarbures, notamment dans le cadre des nouvelles dispositions de la loi pétrolière 19/13.

Par ailleurs, M. Elshihabi a voulu s’enquérir de l’état d’élaboration des textes d’application de la nouvelle loi sur les hydrocarbures. A cette question, M. le Ministre a tenu à rassurer et informer qu’une équipe est mobilisée en ce moment pour la finalisation des textes réglementaires prioritaires, et que l’ensemble de ces textes seront introduits dans le circuit d’approbation dans les meilleurs délais en accord avec la nouvelle loi pétrolière.

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a nommé, le jeudi 23 avril 2020, M. Nour Eddine DAOUDI au poste de Président du Comité de Direction de l’Agence Nationale pour la Valorisation des Ressources en Hydrocarbures ALNAFT en remplacement de M. Arezki HOCINI.

Présidant la cérémonie d'installation, Monsieur le Ministre de l'Energie, Mohamed ARKAB, a indiqué que la désignation de M. Nour Eddine DAOUDI "s'inscrit dans le cadre de la volonté des pouvoirs publics d’insuffler une nouvelle dynamique pour le renforcement des activités de recherche et l’exploration dans l’Amont pétrolier".

M. Nour Eddine DAOUDI, a pour sa part adressé ses remerciements et assurer son engagement pour la réussite de l’Agence ALNAFT dans l’accomplissement de ses missions, dans le respect des lois en vigueur.

 

 

                                                                                                     

Le domaine minier Algérien est crédité par les études récentes d’un potentiel appréciable en hydrocarbures non encore découvert.

En effet, depuis l’année  2016, ALNAFT a lancé des études Géologiques et géophysiques sur différents bassins, pour en évaluer le potentiel en hydrocarbures, confiées à des bureaux d’études spécialisés de renom.

Alnaft a le plaisir d’annoncer la finalisation et la mise à disposition des résultats de l’étude régionale et de détail d’envergure, réalisée par la société d’ingénierie Beicip-Franlab, sur sept (7) bassins de la plateforme saharienne.

Pour pouvoir apprécier l’étendue du potentiel en hydrocarbures du sous-sol algérien et d’avoir un aperçu sur les résultats de cette étude, première de son genre, intitulée  « Petroleum Geological Synthesis Of The Palaeozoic And Triassic Series Of The Algerian Sahara Platform », Alnaft vous invite à consulter le site web suivant:    http://algerian-sahara-synthesis.com/

Par ailleurs, si vous souhaitez acquérir les résultats de cette étude et disposer d’un outil d’aide à la décision d’investissement, développé sous forme un Système d’Information Géographique, nous vous invitons à prendre attache avec la société d’ingénierie en charge de sa conception. 

 

Alger, le dimanche 29 septembre 2019.

Dans le cadre de sa mission de promotion et de valorisation du domaine minier hydrocarbures, l’Agence Nationale ALNAFT a procédé aujourd’hui à la signature d’une convention avec la compagnie pétrolière américaine ExxonMobil.

L’objet de cette convention est la participation d’ExxonMobil aux travaux de l’étude portant sur l’évaluation du potentiel en hydrocarbures des bassins du domaine minier du Sahara algérien.

La signature de cette convention fait de l’américain ExxonMobil la quatrième compagnie multinationale à rejoindre ALNAFT dans cette étude, après l’italien ENI, le français TOTAL et le norvégien EQUINOR.

ExxonMobil montre ainsi son intérêt, à l’instar des autres compagnies, au domaine minier hydrocarbures algérien qui recèle encore d’importantes ressources en hydrocarbures.

L’apport de ENI, TOTAL, EQUINOR et ExxonMobil, leaders dans le domaine des hydrocarbures, consolidera l’expertise déjà mobilisée par ALNAFT avec BEICIP-FRANLAB pour le succès de l’étude en cours de réalisation. Ceci permettra, sans doute, d’améliorer la prospectivité du domaine minier algérien des hydrocarbures. 

Ce partenariat vise à améliorer la qualité et la fiabilité des résultats de l’étude objet du contrat conclu entre ALNAFT et BEICIP-FRANLAB le 10 septembre 2017, suite à un appel d’offres.

La première phase de cette étude  clôturée en juin 2019, a montré un potentiel qui place l’Algérie aux premiers rangs mondiaux, en termes de ressources en hydrocarbures générés. Cette phase a porté sur l’évaluation régionale de l’ensemble des bassins du Sahara et a permis d’identifier les zones les plus prometteuses.

La deuxième phase, dont les résultats finaux sont prévus au premier semestre 2020, est consacrée à l’évaluation de détail de ces zones prometteuses et qui feront objet d’appels à la concurrence pour la conclusion de contrats de recherche et d’exploitation.

ALNAFT considère cet engagement comme un premier pas d’ExxonMobil, en Algérie, pour la prospection d’opportunités dans la recherche et l’exploitation des hydrocarbures.